Rechercher dans :

 

um-recherche-ul

um-axes


Convergences et confrontations des religions

Depuis plusieurs années, les connaissances et les compétences en sciences des religions se sont démarquées à l’Université de Montréal, lui obtenant une notoriété nationale et internationale. Un réseau important de chercheurs s’est développé dans les champs des sciences des religions, de l’anthropologie, de l’histoire, de la philosophie, de la sociologie et des études des textes anciens, auxquels s’ajoutent les apports spécifiques de la musique et des sciences de la santé. Au sein de ce réseau, mentionnons la recherche sur les rapports entre les sciences naturelles et les religions, qui a suscité l’intérêt de fondations américaines. À la suite des événements nationaux et internationaux, les demandes d’expertises sur les questions religieuses ont afflué, suscitant la création de nouveaux programmes et de chaires de recherche. Les convergences complexes et les confrontations inédites des religions et, plus généralement, du phénomène religieux, posent des questions à la fois fondamentales et appliquées : dialogue, coopération, rapports se modulant diversement entre les individus et les sociétés. Dans tous les pays occidentaux et particulièrement au Canada, la diversité et le pluralisme religieux ainsi que les débats concernant la laïcité et les accommodements raisonnables exigent l’ouverture de nouveaux secteurs de recherche. Ces derniers requièrent l’apport de toutes les disciplines, mais plus particulièrement de travaux portant sur les religions historiques, la modernité religieuse, les nouvelles spiritualités, les sectes et les minorités religieuses, pour éclairer le droit, les sciences de l’éducation et les politiques publiques. La résurgence des croyances traditionnelles en lien à la mondialisation et en réaction aux grandes traditions historiques représente des défis spécifiques. En cela, les sciences des religions contribuent à répondre à une exigence et à des demandes sociales, culturelles et politiques qui se font quotidiennes et bien actuelles.

Les recherches en cours au CÉRUM



Université de Montréal © Centre d'étude des religions