Rechercher dans :

 

um-laboratoire-ul

um-iter


ITER

ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor, ou en français : « réacteur expérimental thermonucléaire international ») est un prototype de réacteur nucléaire à fusion actuellement en construction à proximité de Cadarache, zone industrielle située à côté de Manosque. Ce prototype est destiné à vérifier la faisabilité scientifique et technique de la fusion nucléaire comme nouvelle source d’énergie.

ITER qui devait, selon ses concepteurs, être achevé en 2018, avec deux ans de retard sur l'agenda initial, va être à nouveau décalé en février 2010, les délais s'étant avérés trop optimistes. Le budget, initialement estimé à 10 milliards d'euros (50 % pour la construction et 50 % pour l'exploitation), va subir une augmentation de 3 milliards à 20 milliards.

Le prototype ITER ne produira pas d'électricité, mais de la chaleur : il aura selon ses concepteurs une puissance thermique de 500 MW. Il est basé sur les technologies déjà utilisées dans les tokamaks (DIII-D, TFTR, JET, JT-60 et T-15) qui ne produisent pas non plus d'électricité. Mais ITER doit tester les technologies nécessaires à la fabrication du réacteur expérimental DEMO (d'une puissance prévisionnelle de 1500 MW électrique), dont l'objectif sera de démontrer la faisabilité industrielle de la production d’électricité par la fusion nucléaire.


Université de Montréal © Centre d'étude des religions